«

»

Nov 25 2015

Stop à l’attentisme des pouvoirs publics : hébergeons les sans-abris de la Confluence !

L’hiver n’est pas encore là, mais déjà un froid glacial et des vents violents aggravent la situation déjà précaire et alarmante des sans-abris présents dans les Yvelines. C’est le cas notamment au niveau de la Confluence : près d’une centaine de personnes, parmi lesquelles des réfugiés tibétains, dorment dehors ou sous des tentes.

Le week-end dernier, à cause de chutes de branches d’arbres, deux réfugiés sans-abris ont été blessés. Des tentes ont été sévèrement endommagées. Par ailleurs, un cas de tuberculose a été dépisté. Jusqu’à quand les pouvoirs publics, aussi bien les Mairies locales, le Département ou la Préfecture, vont-ils rester inactifs et immobiles ? Faudra-t-il que le pire arrive pour qu’enfin l’Etat et les collectivités se décident à prendre leurs responsabilités ?

Cela fait pourtant depuis plus d’un an que des associations, des citoyens et des partis, dont le Parti de Gauche, se sont réunis dans un collectif. Ce collectif multiplie les alertes, les réunions, les rendez-vous et les mobilisations pour demander à ce que les sans-abris, quelle que soit leur nationalité, aient un hébergement. Mais rien n’y fait, les pouvoirs publics demeurent sourds à ces appels.

Le Parti de Gauche des Yvelines condamne l’inaction et l’attentisme des pouvoirs publics. Pourtant, les solutions existent ! De nombreux locaux vides sont inutilisés, de nombreux logements vacants depuis plusieurs années peuvent être réquisitionnés, des algécos peuvent être posés temporairement. Les Mairies peuvent agir dès maintenant, en vertu de la clause de compétence générale. Notre devise est « Liberté, Egalité, Fraternité », mais ne sont-ce là que des mots creux ? A quand des actes concrets ? Un toit pour tous, c’est un droit vital et un devoir pour notre République !

(télécharger le communiqué)