«

Fév 25 2016

Election législative partielle (2ème circonscription)

Communiqué du Parti de Gauche dans les Yvelines.

25 février 2016

Suite à l’élection à la tête de la Région de Valérie Pécresse, une élection législative partielle est organisée dans la deuxième circonscription de notre département.

Le Parti de Gauche a travaillé à proposer aux électeurs et électrices de notre département une candidature unique et rassembleuse pour :

  • dénoncer le traité ultra-libéral en cours de négociation secrète entre les Etats-Unis et l’Union Européenne (appelé TAFTA ou GMT)

  • condamner l’état d’urgence et la déchéance de nationalité

  • protester contre les fermetures de services publics et l’ensemble des politiques austéritaires

  • combattre les mesures contraires au bien-être et à la sécurité des travailleurs et travailleuses, principalement la destruction du code du travail, anéantissant des décennies de luttes syndicales

  • appeler à protéger efficacement et concrètement l’écosystème en particulier contre les grands projets inutiles et imposés

  • en finir avec la politique du gouvernement qui ose encore se prétendre socialiste et qui se couche devant les demandes du MEDEF

Malgré l’urgence de rassembler tous les citoyens qui s’opposent de façon claire et radicale aux politiques du gouvernement, une partie des appareils a préféré conserver des stratégies partisanes dépassées.

Dans ces conditions nous ne pensons pas utile de participer à l’une ou l’autre des candidatures dispersées qui ne mettront pas fin au désespoir du peuple et à la montée de l’abstention.

Pour autant, nous ne resterons pas à l’écart de cette élection et le Parti de Gauche appelle les électeurs et les électrices de la deuxième circonscription à continuer de soutenir le programme de « l’Humain d’abord ».

Nous engageons les citoyens et citoyennes à s’investir dès à présent, dans toutes les luttes pour l’émancipation du peuple, contre la domination de la caste technocratique et financière, contre un système politique aux dogmes économiques libéraux, pour une révolution citoyenne vers une sixième république écosocialiste.

 

Télécharger le communiqué de presse